12391274_931247240284232_5215176659385492223_n

Du progrès pour les stagiaires à l’ONU!

Quand la France donne l’exemple sur les droits des stagiaires à une rémunération minimum. Récit de la lettre de Najat Vallaud Belkacem jusqu’aux bureaux des Nations, en passant par l’OPCV:

« Pourquoi l’ONU s’inspirerait-elle du droit français pour réformer leur administration ? L’institution n’a pas apprécié de se retrouver sous le feu des médias parce qu’elle ne défraie pas les membres les plus fragiles de son administration. L’histoire a été abondamment relayée par la presse durant l’été 2015.

David Hyde, un Néo-Zélandais de 22 ans, stagiaire sans le sou des Nations unies, orchestre la médiatisation de sa situation : dans l’univers cossu des plus hautes administrations onusiennes, les stagiaires ne sont, en effet pas rémunérés, leurs frais de transport ne sont pas remboursés, leur logement est à leur charge. Le jeune homme pose devant une tente plantée à Genève, son seul abri avant d’aller travailler gratuitement pour l’institution. L’image fait le tour du monde. »

Retrouver l’intégralité de l’article sur le site du Monde.

Partagez via les réseaux sociaux
Catégories

Date

mars 7, 2016 5:51

Auteur

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>