Logo opcv

L'initiative citoyenne du 21e siècle

         C’est avec une émotion toute particulière que je vous présente cette action qui sera la première initiative citoyenne proposée par Politicus. Ce projet qui a mûri au fil des mois, est apparu comme une évidence lorsque je constatai avec effroi une situation économique asphyxiante et un malaise social jusqu’ici inconnus. A force d’accumuler de la frustration, en observant le malaise autour de moi chez des amis de toutes parts, tous niveaux et domaines d’études confondus, j’ai décidé que ce malaise ne pouvait rester sans réponse. Cela est donc devenu une priorité pour moi.

 

A la fin de mes études je suis parti faire mon stage à Bruxelles en développement, j’ai obtenu un premier CDD qui n’a pu être renouvelé. Suite à cela, j’ai été confronté à l’incohérence du système : trop peu expérimenté pour prétendre à un CDD, il ne me restait que la réinscription à l’université pour retrouver un stage payé une misère ne me permettant ni de couvrir mes frais de vie courante ni de rembourser mon prêt étudiant. Je devais donc alimenter un système incohérent où les plus vulnérables subissent une crise économique dont ils ne sont pas responsables. Broyé par cette expérience comme des millions d’européens, j’ai décidé que nous ne pouvions tous souffrir en silence indéfiniment, et que ce traumatisme devait devenir un déclic pour notre génération.

 

Les dîners de famille tournaient trop souvent autour de la « fainéantise de ma génération ». Une fois la stérilité du débat passée et le mépris envers ma situation mis de côté, je ne pouvais sérieusement penser que cet argument était la seule explication à la situation actuelle. C’est là que j’ai commencé à chercher de véritables réponses. Naturellement, mon désir de faire changer les choses s’est traduit par un engagement citoyen en créant l’association Politicus.

 

L’OPCV arrive à point nommé pour redorer le blason de cette génération qui a faim de réussite et qui ne demande qu’à trouver sa place au sein de la société. Notre génération sacrifiée le sera uniquement si nous ne nous mobilisons pas. Si nous ne le faisons pas, qui le fera à notre place ?

 

Prenez chacun quelques secondes pour penser à l’état du monde actuellement. Cela laisse songeur. Le 21e siècle nous offre la possibilité de laisser les erreurs du passé derrière nous en construisant un monde qui a plus de sens économiquement et écologiquement. Je suis intimement persuadé que notre génération a rendez-vous avec l’histoire. La construction d’un monde meilleur est à portée de main. La nôtre.

 

A bon entendeur

Werner Latournald, citoyen engagé

Retrouvez moi sur Facebook

Retouvez moi sur Twitter

 

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>